Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in comments
Search in excerpt
Search in posts
Search in pages
Search in groups
Search in users
Search in forums
Archives
Calls for proposal/papers
Editing Permissions
Forums
Help
Joining the Network
Miscellaneous
News
Old Events
Old Vacancies
Settings
Slider
Training
Updates
Working with Groups
Working with Members
Working with Resources
Chef de Projet Handicap & Inclusion Mission Côte d’Ivoire (Toulepleu) | Handicap International

CONDITIONS

Statut Salarié ou Volontaire selon expérience Avantages Assurance, rapatriement sanitaire, logement collectif, transport, R&R tous les 3 mois
Start

Durée

ASAP (début Octobre)

Jusqu’à 31/08/2013

Départ en couple Possible sous certaines conditions Conditions particulières

 

Base d’affectation Toulepleu, déplacements possibles dans la région du Moyen Cavally
Supervisé par Coordinateur Terrain

PRESENTATION DE L’ONG

Handicap International est une organisation de solidarité internationale indépendante et impartiale, qui intervient dans les situations de pauvreté et d’exclusion, de conflits et de catastrophes. Œuvrant aux côtés des personnes handicapées et des personnes vulnérables, elle agit et témoigne pour répondre à leurs besoins essentiels et améliorer leurs conditions de vie. Handicap International s’engage à promouvoir le respect de leur dignité et de leurs droits fondamentaux. Depuis sa création en 1982, Handicap International a mis en place des programmes de développement dans plus de 60 pays, et intervient dans de nombreuses situations d’urgence.

Handicap International est une organisation à but non lucratif, sans affiliation politique ou confessionnelle. Elle repose sur un réseau d’associations structurées en fédération, œuvrant de manière constante à la mobilisation des ressources, à la cogestion des projets et au rayonnement des principes et actions de l’organisation. Handicap International est une des six associations fondatrices de la campagne internationale pour interdire les mines (ICBL), Co-lauréate du prix Nobel de la paix 1997.

Sous le pilotage de la Direction de l’Action d’Urgence (DAU), issue de la fusion en 2006 avec Atlas Logistique, l’organisation s’engage à :

- Fournir une réponse adéquate lors des catastrophes naturelles et des situations de conflit, partout dans le monde, et ce, autant que possible dès les premières 72 heures suivant le déclenchement de la crise ;
- Apporter une assistance aux populations déplacées, réfugiées et sinistrées en raison des conflits ou des catastrophes, et en leur sein aux personnes blessées et handicapées ;
- Assurer une veille permanente des crises chroniques et/ou conflits pour garantir une réponse rapide aux éventuels besoins d’urgence qui pourraient survenir.

Directement rattaché(e) à la Direction de l’Action d’Urgence de Handicap International, l’expatrié(e) sera mandaté(e) pour la mission suivante :

CONTEXTE DE LA MISSION

A la suite des dissensions politiques qui ont suivi la proclamation des résultats de l’élection présidentielle de fin 2010, la crise s’intensifie en Côte d’Ivoire à partir de février 2011. Le conflit se généralise progressivement, affectant particulièrement l’Ouest du pays, puis Abidjan.

A partir du 22 février, la situation se dégrade à Abidjan. Malgré l’arrestation de l’ancien président au début du mois d’avril, les affrontements se poursuivent entre les forces pro-Gbagbo et pro-Ouattara. La situation reste notamment très précaire dans les quartiers populaires d’Abobo et de Yopougon, qui sont le théâtre principal des combats.

La crise postélectorale a entrainé la migration forcée de près d’un million de personnes, déplacées à l’intérieur du pays (735’000 personnes) ou réfugiées (220’000 personnes). Dans les zones de conflit, les civils, pris au piège, ont fui vers la province ou les pays avoisinants. Beaucoup de nationaux ivoiriens ont pu traverser les différentes frontières du pays vers le Liberia, le Ghana, la Guinée ou encore le Burkina Faso. Au mois d’avril, plus de 150 000 personnes avaient ainsi trouvé refuge dans les zones frontalières du Libéria, après un long voyage à pied, où elles demeuraient dans des conditions extrêmement précaires. Certaines étaient accueillies par les populations locales, d’autres survivaient encore en dehors des villages, dans les forêts. Les populations sont restées réfugiées ou déplacées en moyenne 5 à 6 mois. Les retours ont commencé timidement entre mai et juillet 2011 pour s’intensifier à partir d’août 2011. Aujourd’hui, on estime que plus de 75% des personnes déplacées sont rentrées.

La situation sécuritaire se normalise progressivement dans le pays, même si dans certaines zones, notamment à l’ouest, dans les régions de 18 Montagnes et Moyen-Cavally, la situation reste fragile et les besoins humanitaires importants.

En réponse à cette crise, Handicap international a tout d’abord lancé un projet de soins de réadaptation d’urgence dans plusieurs hôpitaux d’Abidjan, d’avril à août 2011.
En octobre 2011, Handicap a démarré dans la zone de Toulepleu, un projet intégré à l’attention des personnes les plus vulnérables affectées par le conflit dans l’ouest du pays.

CONTEXTE DU PROGRAMME

Handicap international a réalisé plusieurs évaluations successives (Avril, mai, juillet et décembre 2011). Elles ont démontré la plus-value d’une action centrée sur les plus vulnérables souvent exclus de l’aide, ainsi que l’importance de couvrir la zone ouest (Toulepleu) qui, à la différence d’axes plus fréquentés par les acteurs humanitaires (Man-Duékoué-Guiglo), avait bénéficié de peu de support.

Considérant à la fois les besoins analysés et les capacités actuellement développées par d’autres acteurs ou structures, Handicap International (HI) a déployé une intervention visant à réduire l’impact négatif de la crise post électorale ivoirienne, contribuant à assurer la couverture des besoins vitaux et à restaurer la cohésion sociale, en particulier pour les plus vulnérables.

Cette intervention présente quatre axes majeurs :

 Réponse aux besoins de base à travers la mise en place de distributions de produits de première nécessité pour 2000 familles vulnérables dans 31 villages du département de Toulepleu (kits cuisine, kits hygiène, kits outils et kits abris)-terminé depuis le mois de février 2012) ;
 Restauration du lien communautaire et support psychosocial ancré dans les pratiques communautaires de deuil et de résilience afin de prévenir des incapacités psychosociales ultérieures dans 31 villages du département de Toulepleu: -en cours de mise en œuvre ;
 Amélioration de l’inclusion des PSH au sein des communautés et dans les programmes des autres acteurs et prise en charge directe des besoins spécifiques dans la zone d’intervention-en cours de mise en œuvre ;
 Assistance à la reconstruction d’habitats en milieu rural et à la réhabilitation partielle des maisons du centre semi urbain de Toulepleu (approche communautaire privilégiée, travaux d’aménagement pour l’accessibilité des PSH, maintien des techniques et savoir-faire)-en cours de mise en œuvre ;

Handicap International est actuellement en train de travailler à la définition de la prochaine proposition, dans la continuité des actions de restauration du lien communautaire et d’amélioration de l’inclusion des PSH et de leur prise en charge, actuellement en cours de mise en œuvre.
L’objectif sera de soutenir les communautés vulnérables affectées par le conflit dans le cadre de la transition d’une réponse d’urgence à un processus de développement dans la région du Moyen-Cavally, en favorisant la prise en charge des populations les plus vulnérables par les communautés en réduisant les tensions communautaires et en accompagnant la réhabilitation des mécanismes d’entraide.

PRINCIPALES RESPONSABILITES DE L’EXPATRIE

Objectif principal : le chef de projet Handicap & Inclusion a pour mission de définir, de mettre en place et de superviser opérationnellement et techniquement les activités de ce projet. Il est garant de la qualité et de la cohérence des activités correspondantes, au sein du projet global.

Responsabilité 1 : Adaptation de la stratégie, mobilisation des ressources et création des outils nécessaires à la mise en œuvre et le suivi des activités.

En lien avec le Chef de projet Psychosocial et Cohésion Sociale :
• Participer à l’élaboration de la stratégie du projet et de ses orientations, et définir les moyens nécessaires à sa mise en œuvre ;
• Elaborer le plan d’action, les outils de suivi et les sources de vérification permettant d’assurer la qualité du volet ;
• Elaborer les outils de suivi du travail réalisé par les équipes sur le terrain ;
• Travailler avec l’équipe pour assurer la capitalisation des activités ;
• Assurer le respect des objectifs du projet et le suivi des indicateurs (quantitatifs et qualitatifs) tels que mentionné dans le cadre logique convenu avec le bailleur ;
• Assurer la planification (en lien avec les services supports), la mise en œuvre et le suivi global du projet Assurer le suivi budgétaire de l’opération en lien avec l’administrateur, et le respect du budget alloué aux activités ;
• Gérer les ressources allouées

Responsabilité 2 : Mise en œuvre et suivi des activités

Diagnostique permettant de mieux comprendre la perception et le niveau de l’inclusion des PSH, sensibilisation, formation et accompagnement des acteurs locaux et internationaux, _identification des PSH et prise en charge de leurs besoins spécifiques, médiation familiale, renforcement des structures locales

• Approfondissement des problématiques liées au handicap et construction des messages adaptés
• En collaboration avec le chef de projet Psychosocial & Cohésion Sociale, définir des synergies entre les projets afin de promouvoir une plus grande inclusion des personnes en situation de handicap dans nos activités comme dans les activités communautaires

Sensibilisation, formation et accompagnement des acteurs (internationaux et nationaux) à une meilleure prise en compte des besoins spécifiques afin de favoriser une meilleure inclusion dans les servies proposés

• Sensibilisation via les instances de coordination / Participation aux réunions externes afin de sensibiliser les autres acteurs à une meilleure inclusion des plus vulnérables dans leurs activités
• Identification des acteurs clés et évaluation de leurs besoins en formation
• Elaboration des modules de formation à destination des acteurs adaptés à leur secteur et modes d’intervention (protection, relance agricole, construction abris etc.)
• Mise en œuvre des formations et accompagnement technique des acteurs au besoin

Réponse directe aux besoins spécifiques
• Identification des PSH (via une approche communautaire accompagnée)
• Evaluation de leurs besoins spécifiques
• Distribution de matériel spécifique (aide technique, aide à la marche, matériel adapté, etc.)
• Conseil et accompagnement de la personne et de l’aidant.

Management et formation des équipes

• Participer au recrutement (selon les procédures HI en vigueur sur la mission), organiser et former vos équipes et les autres équipes HI sur sollicitation des autres chefs de projet /volet
• Assurer l’élaboration des profils de poste pour chacun de vos collaborateurs directs, et faciliter la mise-en-place de plans d’action individuels;
• Etre particulièrement vigilant, quant à la connaissance et au respect de vos équipes du règlement intérieur et des politiques de protection de Handicap International,;
• Assurer le management et l’encadrement quotidien de vos collaborateurs directs (briefing, réunion de coordination, accompagnement personnalisé, recadrage, évaluation, etc.) ;
• Etre à l’écoute des suggestions et/ou revendications de vos équipes ;
• Assurer la résolution des conflits (personnels et professionnels) qui peuvent subvenir au sein de vos équipes et en informer le chef de mission.

Reporting et capitalisation

• Elaborer des outils permettant aux personnes supervisées de rendre compte de leurs activités ;
• Produire les rapports internes hebdomadaires et mensuels
• Rédiger et transmettre aux autres membres clé de l’équipe les comptes rendus des réunions importantes (bailleurs, autorités locales, partenaires, etc.) auxquelles vous assistez en tant que représentant de l’organisation, selon les formats en vigueur ;
• Participer à la rédaction de documents de projet externes (proposition, rapport intermédiaires et finaux, etc.);
• Conduire des évaluations / collecte de données selon les besoins.
• Produire un rapport de fin de mission avant votre retour au siège ;
• Débriefer au siège lors de vos passages en France, et à la fin de votre mission.

Représentation

• Participer à la représentation d’Handicap International auprès de certaines autorités locales, acteurs humanitaires et de partenaires techniques locaux ou associatifs ;
• Participer à certaines réunions de coordination et d’information (Cluster notamment);

Responsabilité 3 : gestion de la sécurité :

• En lien avec le CDM, le chef de projet et le Logisticien, vous participez à la gestion de la sécurité par une transmission régulière des informations que vos équipes peuvent recueillir sur le terrain ;
• Assurer que vos équipes connaissent les règles de sécurité en vigueur, et qu’elles les respectent ;
• En coordination avec le CdM, assurer la gestion de tout incident qui surviendrait sur la base de Toulepleu ou dans les zones d’intervention de vos équipes.

NB : Ce descriptif de poste liste de manière non-exhaustive les principales responsabilités de l’expatrié, qui pourront amener à être modifiées au cours de la mission. L’expatrié en sera alors informé officiellement par écrit.

CONDITIONS DE TRAVAIL ET DE VIE

- Contrat: 12 ou 16 mois
- Statut: volontaire ou salarié en fonction de l’expérience ;
- Package : salaire, couverture sociale, assurance rapatriement sanitaire, hébergement, transport, période de repos sur terrain (R&R) ;
- Conditions de vies:
Poste basé à Toulepleu
Toulepleu, conditions de vie basiques, notamment concernant les divertissements. Néanmoins, la vie économique et sociale à déjà bien repris. Il est facile de sociabiliser avec la population locale, et plusieurs ONG sont présentes sur la zone d’intervention. Climat plus agréable qu’à Abidjan. La maison et le bureau de Toulepleu sont parfaitement équipés et confortables. Il est possible de passer un week-end à Abidjan à intervalles réguliers (environ tous les 1 mois et demi).
Abidjan, bonnes conditions de vie, accès à l’eau chaude/internet, températures très élevés, vie en collectivité. Accès facile à de nombreuses activités culturelles et sportives.

PROFIL RECHERCHE

Expériences
- 2 ans dans des ONG œuvrant dans des programmes humanitaires ou de développement, de préférence dans le domaine du handicap ou de la vulnérabilité
- Mise en œuvre de projets ou d’activités avec une forte approche participative / communautaire indispensable ;
- Mise en œuvre de formation dans des contextes et auprès de publics variés
- Management d’équipes pluridisciplinaires et multiculturelles

Connaissances
-Techniques de sensibilisation ;
- Profil d’ergothérapeute ou kinésithérapeute serait un atout
- Cycle de projet, outils de gestion de projet

Compétences et Aptitude:
- Capacité de collaborer et d’interagir avec des publics variés (représentants d’ONG internationales, leader locaux, communautés, membres de l’équipe, etc.)
- Bonne capacité d’analyse et de rédaction ;
- Capacité à supporter une charge de travail importante ;
- Excellente réactivité et flexibilité – Sens du relationnel et de la diplomatie;
- Créativité

Merci d’envoyer vos CV, lettre de motivation au service Recrutement et Suivi des Expatriés, Direction de l’Action d’Urgence.
 Réf : Nom/Prénom/CDPhandicap&Inclusion/CIV
 E-mail : [email protected]

DEADLINE FOR APPLICATIONS: 20th October 2012


Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>